Internaute Internaute 6 décembre 2009 13:18

Une fois que la machine est lancée, il est bien difficile d’en corriger les excès. Prenons un exemple, l’amiante comme isolant dans les bâtiments. L’amiante est cancérigène. On peut discuter des heures pour savoir s’il vaut mieux porter un filtre respiratoire ou des gants en caoutchouc. La seule solution a été d’interdire une fois pour toute l’amiante dans la construction et on ne s’est pas préoccupé de savoir si Eternit allait faire faillite.

Il en est de-même avec les élus locaux. La régionalisation a créé une pléthore de couches administratives supplémentaires où chacun essaye de faire son boulot. Il y a des escrocs, des profiteurs c’est vrai, mais les plus dangereux sont encore les honnêtes gens. Ils arrivent chaque matin à leur bureau avec la conviction qu’il faut faire quelque-chose pour la communauté, qu’il faut faire des projets, prendre soin des vieux, des jeunes, des clochards, des PME, des trottoirs, des chiens, des toîts qui sont mouillés par la pluie, de l’enfance heureuse et de l’enfance malheureuse, des piétons et des moineaux. Les bandes blanches sur la route sont repeintes quand elles sont encore en bon état. On passe son temps à poser des obstacles sur la voie pour empêcher les gens de circuler.

Ce système est complètement pourri à la base car il a deux conséquences inéluctables . La première est la disparition des libertés individuelles parceque les milliers d’élus ne font que s’immiscer un peu plus dans la vie privée des gens.

La seconde est une augmentation sans fin des taxes car tout nouveau projet, même complètement inutile ou ne profitant qu’à 1% de la population, coûte énormément.

Dans mon département nous payons environ 5.000 euros par an et par famille pour soutenir le Conseil Général. Combien d’heures de travail faut-il pour économiser 5.000 euros en une année ? Je parle bien d’économie c’est à dire une fois que tout le reste est payé.

Est-ce que vraiment les gens ont envie de gaspiller ces 5.000 euros dans le Conseil Général ? En retirent-ils un bénéfice correspondant ? J’ai des doutes.

Peu à peu on sombre dans l’esclavage. Les gens étant sur-taxés sont de plus en plus pauvres et ont de plus en plus besoin des aides ou des services soit-disant gratuits de l’état. Je vous rapelle que n’importe quel employé de la classe moyenne est taxé à hauteur de 65% du fruit de son travail, toutes taxes confondues. L’élu s’engraisse sur notre dos.

La régionalisation est une grave erreur qu’il faut corriger par un référendum.

La seule solution est de supprimer une fois pour toutes ces fourmilières de parasites et de revenir à une gestion centralisée pour l’essentiel, décentralisée pour le reste dans les actuelles préfectures. Etre proche de l’habitant ne signifie absolument plus rien à l’heure de la déclaration de revenu ou de chômage par Internet. De toute manière, essayez de rencontrer vos élus et vous m’en direz des nouvelles.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe