L'enfoiré L’enfoiré 29 décembre 2009 17:11

Krokodilo,

 Dans « esperanto », il y a une racine avec le mot « espérance », donc on peut toujours rêver.

 Je l’ai dit, j’ai aimé mon apprentissage de l’esperanto et surtout sa construction. Cela ne veut pas dire que cela parvienne à bouleverser les habitudes. Les gens sont tellement greffés à de ses minables habitudes rikiki.
 Je pencherais tout de même de proposer le mandarin pour le futur d’un jeune du 21ème siècle. 
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe