JL JL 7 janvier 2010 13:51

Bref, considérer l’autre, l’adversaire comme un sous-homme, un untermensch, ça a déjà été fait, il y a 60 ans, et même, il y a un an. De là à dire que ce sont toujours les mêmes qui fonrt ça il y a un pas que je me garderai de franchir.

Ceci dit, traiter tous ses contradicteurs de « bande de décérébrés » procède de la même idéologie. Enfin, moi ce que j’en dis ...

Merci pour cet article édifiant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe