Loan 14 janvier 2010 11:03

« une prise de position claire et tranchée sur la criminalité sexuelle, doublée d’une cohérence entre les actes et les discours, afin que la « tolérance zéro » s’applique d’abord à celui qui s’en réclame » Je ne comprends pas que l’on ne soit pas d’accord sur ce point là avec l’auteur.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe