Massaliote 14 janvier 2010 11:10

Sans demander à nos élus une vie sexuelle irréprochable, le « bon peuple » est EN DROIT d’attendre que les pédophiles aient la décence de n’être candidat (ou appelé) à aucune élection et aucune haute fonction de l’état.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe