Christian Delarue Christian Delarue 11 février 2010 08:25

Colonnel, en 2003 et 2004 j’ai défendu la loi sur les signes religieux (contre la direction du MRAP de l’époque) en déplorant cpdt sa mise en place brutale. Je vois qu’un lycée privé musulman a permis de donner l’instruction aux 19 jeunes musulmanes radicales en matière de voile. J’en suis content pour elles. A l’époque on me disait elles vont rester chez elles sans instruction dans les mains des intégristes !

Deux problèmes :

1 - Sont-elles dans un cadre qui accepte la critique et le blasphème je ne le crois pas.
Cf . Régime de tolérance ou l’affrontement des expressions. C Delarue
http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article1009

Elles sont dans un cadre de tolérance unilatérale très favorable à l’emprise de la religion mais c’est normal puisque lycée privé confessionnel (musulman). Il faut savoir ce que l’on veut .

2 - Quid de la vielle revendication de l’école publique pour tous et toutes défendue à gauche en 1981 ? Ce n’est pas la gauche qui a manifestée en 1984, pour défendre l’école privée contre le projet de loi Savary. Là il y a tout un débat à reprendre. De quoi poser les bases puis la problématique et des perspectives dans un prochain article...

Ce qui est moins normal ici ce sont la rémunération des enseignants par l’Etat. En ce cas l’Etat opére des contrôles via le contrat. qui constitue une sorte de « cahier des charge » de service public pour qu’un enseignement sérieux y soit fourni. On sait qu’il y a des dérépages un peu comme les contrats de délégation de service public aux multinationales de l’eau... Entre le papier et le réel, c’est le grand écart.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe