José Lopez-Martinez José Lopez-Martinez 19 février 2010 14:58

@ Traroth :

Bref, les États pondraient kilométriquement des réglementations pour faire plaisir aux financiers, mais la crise, c’est la faute à pas assez de régulation ? Sophisme amusant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe