Lucilio Lucilio 23 février 2010 20:00

mmarvin, tu as tort de comparer le droit régalien de battre monnaie que possédait les rois d’Ancien Régime (mais aussi une foultitude d’autres princes) au rôle des banques centrales actuelles. Certes, le roi pouvait battre monnaie, mais il ne pouvait imposer le monopole de sa seule monnaie - ainsi, dans le royaume de France, par exemple, circulaient parfaitement et servaient à payer le plus simplement du monde les écus ou les louis du Roi de France, mais aussi les doublon espagnols, les livres anglaises, les thalers allemands ou les ducats italiens. Ce qui fait que jamais les anciens rois n’ont pu manipuler la monnaie comme le font aujourd’hui les banques centrales nationales. Le Roi de France avilissait la monnaie nationale pour rentrer dans ses frais ? Ça marchait un temps et puis les gens laissait tomber cette monnaie dévaluée et commerçaient sur base d’autres monnaies étrangères plus solides et moins trafiquées (doublon espagnol, thaler allemand, etc.) Les rois d’Ancien Régime n’avaient ni le monopole de la monnaie, ni ne pouvaient diriger le sens du crédit, ni n’étaient prêteur en derniers recours des banquiers, ni rien de ce qui fait une banque centrale actuelle. Donc, oui, l’Humanité a parfaitement vécu pendant 10.000 ans sans banque centrale, comme, encore une fois, les États-Unis jusqu’au début du 20e siècle, Hong Kong jusqu’à 1993 ou le Panama jusqu’à aujourd’hui..


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe