Shaytan666 Shaytan666 23 février 2010 18:28

La seconde version fut donc de dire que le transpondeur de l’Airbus A300 l’identifiait à la fois comme un avion civil et comme un chasseur militaire, et que la marine américaine, n’ayant eu de réponse à ses appels de semonce, aurait ouvert le feu

Pour être si affirmatif je suppose que le naïf était ce jour là présent dans le Golfe et qu’il a suivi avec attention les conversations (à sens unique) entre l’USS Vincent et l’avion iranien.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe