Arcane 24 février 2010 14:46

Questions sur le don d’organe et loi française :


 http://www.dondorganes.fr/Le-consentement-presume.html


Le principe du consentement présumé au donDonQuand on parle de don d’organes ou de tissus, on fait référence à la volonté de la personne qui va être prélevée. Quand on parle de prélèvement, on fait référence à l’acte médical qui est rendu possible par le don. En France, le prélèvement ne peut pas se faire sur une personne qui était contre le don. d’organes a été légiféré dès les années soixante-dix. Il signifie que toute personne est considérée comme consentante au don d‘éléments de son corps en vue de greffeGreffeLa greffe est le remplacement, au moyen d’un acte chirurgical, d’un élément du corps humain qui ne fonctionne plus par un élément du corps humain qui fonctionne correctement. Cette technique envisagée par les médecins lorsque plus aucun autre traitement ne marche. si elle n’a pas manifesté d’opposition de son vivant.



 http://www.dondorganes.fr/Le-consentement-presume.html

Il existe deux moyens légaux d’exprimer son opposition : l’inscription au registre national des refus et/ou la communication de sa décision à ses proches afin qu’ils puissent en témoigner.

 

La carte de donneurDonneurLe donneur est la personne sur laquelle le prélèvement d’organes et/ou de tissus a été effectué. est un outil utile mais sans valeur légale.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe