Arcane 24 février 2010 14:58

Alors il faut envisager de transformer la présomption de consentement en une possible obligation si nécessité médicale.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe