sisyphe sisyphe 26 février 2010 12:13

Trop fort, le petit écrivaillon d’extrème-droite ; après avoir fait l’apologie de Panama ; paradis fiscal, et terre des pavillons de complaisance, il nie l’embargo US sur Cube.

Alors, on va un peu remettre les pendules à l’heure :

- 1)

Embargo des États-Unis contre Cuba Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

L’embargo des États-Unis contre Cuba (décrit à Cuba par le terme espagnol el bloqueo qui signifie « le blocus ») est un embargo économique, commercial et financier à l’égard de Cuba par les États-Unis mis en place le 7 février 1962 à la suite de nationalisations expropriant des compagnies américaines. En 2009, l’embargo est officiellement toujours en place, ce qui en fait le plus long embargo commercial de l’histoire moderne. Cependant, l’embargo ne concerne ni les produits alimentaires, ni les médicaments[1][2]. Dans les faits, les États-Unis sont les premiers fournisseurs de produits alimentaires de Cuba[3] et assurent entre 35 à 45 % des importations de nourriture de l’île[4].

L’embargo demeure un sujet particulièrement controversé : la controverse est notamment alimentée par l’emploi, à la place d’« embargo », du mot « blocus » par les partisans du régime cubain. Ce dernier terme est parfois repris par l’Assemblée générale des Nations unies[5], qui a condamné en 2009 pour la 18ème fois le « blocus » dans le communiqué version française et l’« embargo » dans la version anglaise, par 187 voix contre 3.[6]

L’Union européenne est opposée à l’embargo car il affecte ses propres relations commerciales, elle soutient par contre un « un processus de transition progressif et pluraliste et qui permette d’améliorer le niveau de vie des Cubains »[7].

2)

[ On ne l’aurait jamais cru possible, et pourtant, c’est fait : 185 voix pour, une de plus que l’an dernier ! Et les USA n’ont plus que deux compagnons : l’inévitable Israël, et l’un des deux micro-Etats de Micronésie (je ne me rappelle plus lequel) !!! parce que l’autre a fait faux-bond. Il fallait voir la tête du délégué yankee !! Bien sûr, ça ne sert à rien dans la pratique, puisque les seules résolutions obligatoires sont celles qu’imposent les cinq membres permanents du Conseil de sécurité, mais c’est tout de même bon de flanquer une rouste diplomatique et morale au maître du monde !!!! Les applaudissements nourris qui ont éclaté dans la salle quand les panneaux lumineux ont affiché le résultat final : 185 pour ; 3 contre ; 2 abstentions (d’autres ayant fui la salle pour ne pas avoir à voter, comme l’Iraq et El Salvador) prouvent bien que la communauté mondiale (en tout cas, ceux du Tiers monde) remercie Cuba de lui offrir cette petite vengeance et revanche... Bonne lecture. Jacques-François BONALDI ]

Votes aux Assemblées Générales des Nations-Unies sur la nécessité de cesser le blocus des Etats-Unis contre Cuba Année Date Pour Contre votant contre 1992 24 Novembre 59 2 Etats-Unis, Israel 1993 3 Novembre 88 4 Etats-Unis, Israel, Albanie, Paraguay 1994 26 Octobre 101 2 Etats-Unis, Israel 1995 2 Novembre 117 3 Etats-Unis, Israel, Ouzbékistan 1996 12 Novembre 138 3 Etats-Unis, Israel, Ouzbékistan 1997 Octobre 143 3 Etats-Unis, Israel, Ouzbékistan 1998 Octobre 1572 Etats-Unis, Israel 1999 Novembre 155 2 Etats-Unis, Israel 2000 Novembre 167 3 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall 2001 Novembre 167 3 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall 2002 Novembre 173 3 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall 2003 Novembre 179 3 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall 2004 Octobre 179 4 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall, Palau 2005 Novembre 182 4 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall, Palau 2006 Novembre 183 4 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall, Palau 2007 Novembre 184 4 Etats-Unis, Israel, Iles Marshall, Palau 2008 Octobre 185 3 Etats-Unis, Israel, Palau
On notera, avec intérêt, les pays qui ont voté contre la fin du blocus ; Etats-Unis, Israel, Palau ! smiley smiley

3)

Conséquences du blocus américain contre Cuba
79 325,2 millions de dollars. Tel est le montant des dommages et préjudices infligés à l’économie cubaine par le blocus américain depuis plus de 40 ans.
dimanche 24 octobre 2004.

 .. et ce n’était qu’en 2004 !!!

Pas de bol, hein, pour la tentative de propagande et de désinformation ; les faits et les chiffres sont tétus, mon brave petit lucilio ! smiley

A propos, pas encore parti pour le Panama ?
Pas assez de billes ou pas de c...... ?
 smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe