Lucilio Lucilio 25 février 2010 16:30

« ...pourquoi ne parlez vous donc pas également du prix de la médecine cubaine par exemple. »


Oh.. la médecine à Cuba. C’est vrai, ça coûte pas cher. Mais on n’a rien non plus. Faut apporter soi-même ses draps, ses médicaments, etc. Parce qu’un pays qui connait une pénurie de savon et de papier hygiénique n’a rien à offrir en médecine au peuple - sauf pour la nomenkatura du régime, of course.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe