Marc Bruxman 25 février 2010 19:09

Pour y être allé je dirai qu’une seule chose, effectivement c’est la loose à Cuba. Et d’après des cubains :

  • L’éducatrion est gratuite mais si on fait des études, on le paie ensuite en ayant un salaire « plus faible » à poste égal que quelqu’un qui n’a pas fait d’étude. Ce qui se rapproche du système de prêtes étudiants en vigeure chez nous pauvres capitalistes.
  • La médecine est gratuite mais apparamment il est difficile de mettre la main sur des médicaments quand on est cubain. Il semblerait que les étrangers de passage y soient par contre très bien traité si jamais ils tombaient malade.
La Havane dès que l’on sort des quartiers touristiques est en ruine. C’est pareil pour les autres grandes villes comme Santiago. La campagne semble mieux lotie. Les produits de premiére nécéssité sont sous verre dans les magazins. Il semblerait que le savon soit difficile à obtenir.

J’ai visité quelques pays pauvres mais celui-la est vraiment déprimant. Si vous y allez pour de bon, vous comprendrez vite que ce n’est pas l’eldorado.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe