Elisa 1er mars 2010 18:05

@ Mycroft

Ce qui fait froid dans le dos c’est la tranquille assurance avec laquelle certains veulent réglementer la vie des gens à coup de taxes diverses, niant même la nécessaire solidarité géographique : à quand un tarif postal proportionnel à la distance parcourue par les lettres ou colis ou un tarif de l’eau proportionnel à la longueur des canalisations d’accès chez soi ?

Quant à la vie frugale il est sûr qu’elle est plus aisée en centre de grande ville qu’à sa périphérie.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe