Romain Desbois 9 mars 2010 12:01

Je rajouterai à cet excellent article un point négligé de toutes les analyses : Le niveau des salaires.

Depuis 1983 les salaires ne sont plus indexés sur l’inflation ce qui entrainé le tassement des salaires et par voie de conséquence le tassement des cotisations.

J’ai cru comprendre aussi que depuis quelques années , les salaire en dessous de une fois et demi le smic sont exonérées de charges patronales (la part patronale plus exactement).

Les exonérations de charges sur les heures supplémentaires sont compensées par l’Etat, ce qui revient à faire cotiser deux fois les contribuables (y compris et surtout par le bais de la TVA), une fois sur leur salaire, une fois sur les taxes et impôts.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe