Annie 9 mars 2010 17:47

Ce n’est pas tout à fait ce que je voulais dire. Mais j’ai l’impression que plus que pour les hommes, la « libération » de la femme s’est faite aux dépens d’autres femmes, qui sont rémunérées pour assumer des tâches moins valorisées socialement, une dévalorisation attachée à tous les emplois dits féminins : social, paramédical etc.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe