Romain Desbois 18 mars 2010 10:14

Ce mythe du « bon sauvage » , nostalgie d’un passé d’un passé qui n’a jamais existé est un peu surfait non ?
Ce qui ne veut pas dire qu’il faille imposer ou accepter tout et n’importe quoi, là dessus je suivrais l’auteur dans l’esprit.

Cependant il faut éviter de faire des zoos les dernières tribus encore indemne de modernisation (je n’écris pas progrès) à destination de tourisme ou d’une idéologie « naturiste ».

De tous temps , les humains ont évolué par la rencontre de l’autre, dans le sang par des invasions ou colonisations ou par le commerce. L’important est de ne pas imposer mais proposer l’échange. D’autant que le bénéfice est dans les deux sens, ils nous apprennent aussi beaucoup.

D’autres mondes sont possible, le tout est de savoir lequel nous voulons.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe