Lucilio Lucilio 19 mars 2010 10:56

sisyphe, c’est bien de botter en touche, mais la FAO estimait bien à 915 millions le nombre de sous-alimenté en 2008 et non 850 comme l’annonçaient les journaleux dont tu gobes si facilement la prose.

Quand au progrès, il est bien réel : entre 1970 et 2010, le nombre absolu de personnes sous-alimentées est resté pratiquement le même (un peu moins de 990 millions en 1970 contre 1 milliard en 2010) et le nombre relatif a été divisé par deux (1 personne sur 3 sous-alimentée en 1970 contre 1 sur 6 en 2010).

Certes, l’année 2009 et certainement 2010 ont vu un rebond du nombre de personnes sous-alimentées comparé aux années ’90 et début des années 2000, mais on reste toujours très en-dessous du taux de sous-alimentation de 1970 (33%) avec un taux qui a légèrement remonté à 17 ou 18% de la population mondiale souffrant de la faim (contre 16% en 2005). Bref, en 40 ans, l’économie mondiale a bien réussi a nourrir correctement 2 milliards d’êtres humains supplémentaires.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe