astus astus 21 mars 2010 10:36


A Philou017

La psychologie s’intéresse au fonctionnement du psychisme qui est un domaine scientifique, même relatif, et non à l’âme qui est un domaine religieux. Les pervers narcissiques ou les psychopathes (ce n’est pas exactement pareil) ne sont pas incompréhensibles et ont été étudiés et compris depuis longtemps par des spécialistes français comme Racamier qui ont découvert que ces personnes sont aux prises avec de très importants conflits qui sont la résultante d’histoires infantiles subies, chaotiques et généralement violentes. Car il est très facile de « fabriquer » des psychopathes. D’ailleurs les relations modernes qui suscitent des carences ou distorsions relationnelles nombreuses en produisent malheureusement beaucoup.

Il faut préciser aussi que tous les conflits ne sont pas apparents et manifestes, car on sait depuis longtemps qu’il existe des conflits inconscients (tous les fous ne portent pas un entonnoir sur la tête pour montrer leur folie). Les conflits inconscients de ces sujets (avec la culpabilité) sont enkystés, déniés puis projetés sur l’extérieur parce ces personnes borderlines ont une image mentale insupportable d’eux-mêmes (gravement dépressive, détériorée). Ces mécanismes de défense leur permettent de se protéger des conflits internes et ce sont les autres qui deviennent l’objet de leur mépris. Ils échappent ainsi à la dépression en l’inoculant psychiquement à autrui. Dans un couple, ou dans une entreprise, il est très difficile de se protéger de ces sujets qui vivent de manière parasite sur le dos d’autrui et à leur profit exclusif, parce que c’est pour eux une question de vie ou de mort psychique (et souvent physique).

 
Cordialement


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe