Marineau Marineau 20 mars 2010 19:02

A Halman,

 Lobaczewski met l’accent sur le phénomène de contamination de la psychopathie. Quelqu’un qui a grandi dans un environnement violent à l’échelle familiale et sociétale va avoir tendance à trouver ça normal et se comporter violemment aussi.

 C’est par cette contamination que Lobaczewski explique l’escalade de la violence collective qui caractérise la première moitié du siècle dernier. Toutefois, tout le monde n’est pas « contaminable » (la Résistance pendant l’occupation en est la preuve).

Je tiens à préciser que les cas « contaminés » ne sont pas incurables. Une analyse de leur personnalité alliée à la réflexion leur permet de comprendre les causes de leur déviance et de rectifier leur vision du monde et leur comportement.

Cordialement !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe