appoline appoline 20 mars 2010 19:25

@ L’auteur,


Je vous remercie pour votre article qui a le mérite de mettre en avant cette pathologie. Cette dernière peut être considérée comme la plus dangereuse car psychotiques et autres baissent le masque rapidement. Peu d’études, écrivez-vous, cela se comprend, la plupart des psychopathes et des border-line se fondent dans la masse et bien évidemment pourrissent la vie de leur entourage. Une étude sérieuse sur les suicides ne serait pas sans démontrer le lien entre le suicidé et un psy traînant dans son entourage, leur soif de pouvoir et de domination est tant présente qu’elle tue à petit feu à voir même plus rapidement. Pour les moins intelligents, ils trouvent encore le moyen de se former un cercle d’amis encore plus atteints qu’eux afin de pouvoir exercer leur ascendant. Ils sont dangereux car ils sont prêts à tout même avec de la patience pour arriver à leur fin. Dans les cas de divorce aussi, on peut s’apercevoir des dérapages de l’un des deux, de la colère cela passe à l’acharnement, de l’acharnement, cela passe au harcèlement et à la violence ; le pire qu’il puisse arriver à un psychopathe : est que sa proie se réveille et mette des voiles, impensable pour lui.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe