wesson wesson 25 mars 2010 15:20

Bonjour l’auteur,

ben quoi, la presse (en fait le canard enchainé) s’était déjà fait l’écho de cette volonté d’augmenter le prix du gaz, et que le gouvernement donnerait son accord si la demande était présentée après les élections.

Dans la même veine, « la réforme des retraites sera bouclée avant la fin de l’année ». traduction : tout vas passer cet été, pendant les vacances. Et d’annoncer cela en préambule, ça signifie que les décisions sont déjà prises, et elles vont faire très mal (la plus plausible : alignement du régime public sur le régime privé, et repousser progressivement l’âge légal de départ).

Pour en revenir à l’énergie, le plan d’ensemble consistera à insister pour que les usagers - oups pardon, les clients - se mettent à utiliser de l’énergie provenant du secteur privé, ce qui mécaniquement fera baisser les prix et la rentabilité des fournisseurs publics, qui seront donc plus facilement revendable au privé ! En plus, on pourra utiliser l’argument étalon : « ça marche pas bien alors privatisons pour que ça remarche »

C’est bien donc d’une arnaque totale dont il s’agit, et il n’y a pas de possibilité d’en réchapper, à moins de reprendre un style de vie du 18ème siècle ... et encore


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe