ARMINIUS ARMINIUS 1er avril 2010 02:42

Bonjour Briely
merci pour cette évocation du grand poète allemand et tout à fait d’accord avec votre commentaire.
Vous n’êtes pas sans savoir que Napoléon avait le jeune Werther comme livre de chevet pendant la campagne d’Egypte, dommage que cela n’ait pu adoucir un peu ses décisions , surtout au sujet du sort tragique des prisonniers turcs...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe