Raymond SAMUEL paconform 28 avril 2010 10:23

Bonjour,

Trop long de tout lire.
D’accord avec Chabolitain (ou quelque chose comme ça).
Le BRIC ne fait qu’accélérer le processus de la cata.

Si vous, si moi, ne parvenons pas à casser ces blocs, la terre est bel et bien foutue.

La solution, j’en suis sûr, ne peut résider que dans une forme naturelle de localisme :
constituer de petites unités rurales, solidement ancrées sur des réalités à la fois matérielles (survie) et conviviales.

Il restera le problème des villes monstrueuses (et des autres aussi). On a probablement déjà atteint le point de non retour à cause de cet énorme obstacle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe