astus astus 5 mai 2010 11:07

La stratégie du choc décrite par Klein s’applique aujourd’hui à la Grèce, avant de gagner notre pays par effet systémique, grâce à une Europe ultra libérale imposée de manière félonne aux citoyens qui avaient votés contre, ce qui continue d’engraisser des banquiers que ces mêmes citoyens ont été contraints de renflouer.
L’auteur approuve donc ce nouveau totalitarisme qui, par la marchandisation du monde et des individus prépare des conflits à venir auxquels se surajouteront des désastres écologiques prévisibles.
L’auteur est un grand clairvoyant.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe