Philippe Vassé Philippe Vassé 17 mai 2010 14:02

Hervé 33,

Votre commentaire est indicatif à plus d’un titre d’un état d’esprit général en Europe ces derniers temps.

Vous analysez bien les faits essentiels, même si pointent dans vos mot des craintes d’évènements malheureusement inévitables, notamment des crises politiques et sociales qui sont le produit d’un extrémisme politique et économique qui mène le monde au désastre.

Sur la passivité complice des politiques avec les spéculateurs, les mesures d’austérité au profit de ces spéculateurs indique plus qu’une passivité complice, une activité débordante, volontaire et amicale de soutien aux spéculateurs pour faire passer l’argent des peuples des caisses des Etats aux caisses des spéculateurs.

Votre dernière phrase laisse enfin venir un vent d’optimisme, même si la régulation (laquelle, comment, avec quels moyens ?) de la libre circulation des capitaux est une vue de l’esprit, car là n’est pas le problème, c’est la spéculation elle-même qui est le problème de fond.

Mais, je sens dans votre commentaire le souhait sincère de sortir de cette situation en protégeant les peuples dont nous, simples citoyens, sommes membres à part entière.

Bien cordialement,


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe