Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 31 mai 2010 10:41

Il convient de cesser de considérer le concept de « retraite par répartition » comme un horizon indépassable et de remplacer ce concept par celui de l’instauration d’une Allocation Universelle transitoire suivie de la génération d’un Dividende Universel permanent et évolutif, « fonds de pension national » solidairement et collectivement géré par une structure spécifique, indépendante de l’État et représentative des citoyens-électeurs-contribuables, qui transformera l’actuel capitalisme en un Capitalisme Anthropocentrique, Philanthropique et Équitable.

Bis repetita placent...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe