sisyphe sisyphe 5 juin 2010 19:36

Mon pauvre péripate ; mais si tu n’en veux pas, personne ne te force à profiter des services publics ; soigne toi tout seul, va porter tes lettres à leurs destinataires, achète toi un flingue pour té défendre, fais toi-même l’éducation à tes enfants, prends le vélo au lieu du train, étiens les incendies, construis les routes que tu utiliseras ; bref ; vis en autarcie ; et personne ne te ponctionnera quoi que ce soit.. smiley 

Encore faut-il avoir les c.... de le faire, et ne pas profiter de tous les services publics, pour venir après jouer les pleureuses........ et les chantres de la privatisation.... 

Et, surtout, ne pas continuer à entretenir la confusion autour de la liberté ; qui n’existe que si tu en as LES MOYENS ; donc, pas pour tout le monde, dans ton monde privatisé...

Tu veux être libre ? 

Libère ton corps ! 

 smiley smiley 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe