Daniel Roux Daniel Roux 8 juin 2010 12:22

La fuite en avant nous conduit droit dans le précipice.

Le dogme du libre échange favorisant l’oligarchie l’emporte sur tout.

Hélas, les dirigeants politiques ne sont que des pantins entre les mains des riches actionnaires des multinationales. Ce n’est pas l’intérêt général qui les guide mais des intérêts particuliers.

Une autre voie était possible.

http://www.agoravox.fr/actualites/europe/article/un-protectionnisme-europeen-assume-39817

Le pire est que l’autre parti de gouvernement ne propose aucune alternative. Leurs seules préoccupations apparentes sont la distribution des postes et les mille et une manières de poser un pansement sur une jambe de bois.

Sauve qui peut !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe