armand armand 11 juin 2010 14:04

D’ailleurs.... pour démontrer si besoin était la collusion culturelle entre la Gueuse actuelle et son aïeule sanguinolente, où trouve-t-on une plaque de rue au nom de Charlotte Corday ?
Alors que des municipalités rouges, forcées de dépaptiser les Lénine, conservent des artères au nom de Robespierre et des autres membres de sa bande de psychopathes (mention spéciale à la banlieue de La Rochelle, où tout le Comité de Salut public, y compris ceux qui se sont enfuis aux Amériques, est à l’honneur).


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe