Annie 11 juin 2010 21:14

Cet article est excellent et pose plein de questions. Pourquoi Charlotte Corday a t-elle assassiné Marat ? Etait-ce parce qu’il s’agissait du seul moyen à la disposition d’une femme de l’époque de peser sur le cours de l’histoire, ou bien a-t-elle fait une fixation sur Marat, le responsable à son avis de tous les maux, comment une jeune fille pouvait-elle à cette époque s’opposer politiquement à sa famille, était-elle même censée avoir des opinions politiques ?
Qu’elle ait assuré sa propre défense est incroyablement osé et courageux. Qu’elle ait exploité cet espace pour pourfendre la tyrannie est exemplaire. Chaque parcours est unique, mais le sien dans la tourmente de la révolution est pleinement assumé.
Je ne peux pas défendre son geste, étant opposée à la peine de mort, et cela vaut même pour un assoiffé de sang comme Marat, mais je peux le comprendre et reconnaître le courage d’une femme qui semble avoir voulu jusqu’au bout donner une chance à sa victime d’échapper à son destin.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe