Marc Bruxman 18 juin 2010 19:08
« Où est la high-tech dans Price Minister ??? Y a t-t-il une technologie innovatrice ? Il s’agit d’un simple intermédiaire de commerce comme il en existe maintenant des centaines. »

En 2000 quand cette société a été crée, ce n’était pas si simple. Mettre en place l’infrastructure pour créer un site à forte audience ne se fesait pas en deux clics. Les problématiques liées à la montée en charge étaient importantes. Effectivement vu de 2010, la plupart des problémes techniques ont été réglés et une telle solution se construit bcp plus facilement en utilisant des briques technologiques bcp plus standardisées qu’a l’époque. 

Si il en existe des centaines, c’est que tout le monde a « senti » que ce genre de produits allait être une vache à lait. Et que des milliers de sociétés de ce genre se sont crées. La plupart ont échouées. 

En 2100, un ordinateur ne sera plus une technologie innovante, pas plus qu’internet. En 2000, faire du e-commerce c’était innover. Vous aviez peu de frameworks et d’outils « standards », surtout si vous vouliez monter un vrai site qui allait avoir de l’audience. 

J’ai travaillé dans ce secteur d’activité à l’époque et je peux vous dire que l’on passait notre temps à découvrir comment on pouvait faire les choses. Et bcp de projets sur lesquels on a travaillé on se dit avec le recul que si on avait eu les outils de maintenant, on les aurait fait bcp plus efficacement et bcp plus vite. Mais c’es outils justement n’ont vu le jour que parce que gens se sont cassés les dents en cherchant à innover. Et qu’en constatant les problémes, certains se sont mis à travailler pour créer des outils et services qui réglent ces problèmes. 

« Tout l’enjeu était d’arriver à faire suffisamment de comm pour garder la place de challenger bien franchouillard d’ ebay et jouer sur ce rôle. »

La com fait partie du commerce, surtout quand on vend au grand public. J’allais même dire que si l’on vend ses produits au grand public, la com est la partie principale du boulot. Après quand on claque 10 millions en pub on a intérêt à avoir un produit qui marche parce que les gens que l’on a payé pour faire venir ne reviendront pas deux fois. Ce qui donne une place bcp plus importante que l’on croit à l’excellence technique. Lorsque le service marketing vient vous voir et t’explique qu’il va y avoir une campagne de pub massive, croyez moi qu’il y a lieu de vérifier et revérifier l’infrastructure pour que ca tienne. 

Une partie de ce boulot a été sous-traité allez vous me dire ? Vrai ! Et ca fait aussi partie du commerce. C’est d’ailleurs pareil dans l’industrie. Airbus ne fabrique pas l’intégralité de son avion. Et les boites de e-commerce confient parfois l’exploitation de la plateforme technique (plus rarement le développement) à des spécialistes. Et c’est préférable pour elles de se baser sur l’expérience de gens qui maintiennent déja des dizaines de gros sites à forte audience et savent ce qu’il faut faire pour y parvenir. 

« Il y a quelques années d’ailleurs Price Minister annonçait déjà vouloir se développer en Europe mais est finalement resté en France. »

Oui parce que se développer en europe sur ce genre d’activités coute très cher. Traduction dans de nombreuses langues, compréhension des marchés locaux et de la psychologie des consommateurs qui différe grandement selon les pays. Si votre cash est limité c’est un très gros risque. Il y a plus d’une société qui a coulé en voulant franchir ce pas. Les actionnaires se sont surement dit : On ne fait pas le poids face à plus gros que nous, faisons grossir le bébé en France et faisons nous racheter. Des fois il n’y a pas de honte à vouloir cueillir les fruits quand ils sont murs plutôt que les laisser pourrir. Je pense honnétement qu’ils ont fait le bon choix. 

« personne ne sait exactement comment ont ou sont ou seront payés ces 200 millions. Dans beaucoup de cas, dans ce genre de deals, il s’ agit de »papier« avec interdiction de vendre avant un certain temps.. et souvent le résultat est bcp moins important que prévu. »

Sur ce point effectivement, on ne sait pas tout. Mais si PKM a touché 40 Millions, il faut savoir que les 160 autres appartiennent à des investisseurs professionels qui ont pour objectif la rentabilité. Ils n’ont surement pas signés n’importe quoi. Il y a surement une partie en actions de la boite japonaise mais ce n’est parfois pas mauvais. 



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe