Alpo47 Alpo47 28 juin 2010 10:36

Une « solution inattendue », c’est que les Etats changent les règles du jeu.
Aux USA, ils ont déjà changé les normes comptables, en europe, contourné le traité européen, en permettant à la BCE d’intervenir. Juste du temps de gagné.

Ils pourraient décider que les « dettes virtuelles » sont effacées, remettre les compteurs à zéro ?

Mais je ne crois pas qu’ils fassent cela... Tout simplement parce que les politiques ne sont que des marionnettes des financiers et que ces derniers sont les auteurs-manipulateurs de cette crise, afin de renforcer leur mainmise sur toute la société.

Donc, oui, demain sera pire qu’aujourd’hui.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe