armand armand 16 juillet 2010 09:28

Hiéro,

Il y a toujours eu une ou plusieurs puissances hégémoniques dans le monde. Pour s’opposer à une hégémonie, cela ne sert à rien de fourbir les invectives, mais de tenter son propre redressement.
Comme je l’ai dit, la nature a horreur du vide.
Mais il est contre-productif d’ériger en contre-pouvoirs des régimes ou des philosophies politiques détestables.
Vous parliez de patriotisme - voyez déjà un fait inquiétant : en France le patriotisme est ringard, fait l’objet des persiflages permanents, est tourné en dérision par les nouveaux-arrivants qui se permettent de brûler le drapeau de leur pays d’accueil et d’en brandir un autre (le cas inverse, en Algérie, s’est soldé par huit ans de prison ferme !!!). Aux USA les immigrés sont les plus patriotes de tous, s’engagent massivement dans l’armée, brandissent la bannière étoilée à tout propos.
Cherchez l’erreur.
Sans patriotisme il n’y a pas d’assabiya, l’« esprit de groupe » cher à Ibn Khaldoun, sans quoi une nation est fichue.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe