L'enfoiré L’enfoiré 26 juillet 2010 19:14

Salut franco-chinois,

 Là, on monte d’un cran avec votre commentaire.
 Je vais essayer de ne pas perdre une pédale en route. Quand on n’en a que deux.... smiley
 La dichotomie des choses, je la connais parfaitement. 0 et 1 sont pour moi, les seuls moyens de compter. L’algèbre boolean est ma logique pure et dure.

 Complexifier, c’est l’homme qui l’a ajouté par l’analogique.
 Si on voit les processus avec trop de complexité, c’est que, souvent, on ne les prend pas à la racine ou la base.
 Une porte est-elle entrouverte ?
 Dans le langage humain, oui. 
 La physique quantique va probablement mettre le hola dans des lois transformistes.

 Désolé, je ne suis pas totalement d’accord avec François Cheng.
 Oui, l’eau peut avoir trois aspects, mais n’est ce pas le même en définitive si ce n’est une stabilisation ou une excitation de ses particules ? La température est un élément extérieur.
 La molécule que l’on prend comme référence en chimie, voit tout doucement un concurrent la nanotechnologie. Et cela va bouleverser totalement la physique de demain.
 Le temps est affaire d’imprécision dans la théorie quantique. Il devient tout à coup non mesurable.
 Robinson et Tarzan, là, vous montez vraiment trop haut. Il faut redescendre à bien plus petit. Non, descendez encore. Vous n’y êtes toujours pas... encore....
 Il ne faut pas mélanger ou extrapoler dans des mondes différents du grand à l’infiniment grand. Einstein ne voyait que l’infiniment grand.

 La raison de vivre ensemble est surtout une volonté d’auto-protection, de conservation de l’espèce, même si l’homme oublie d’où il vient, qu’il joue à l’auto-destruction et que sa raison d’être, c’est de pousser plus loin son espèce, comme les prédécesseurs.

 La signification de l’Ordre ? En relationnel ?
Je vais vous expliquer les relations comme je l’ai toujours vu.
 Je le comparais dernièrement dans une discussion de ce qu’on fait ou non ici sur cette antenne.
 Il y en a trois :
La relation « one to one », ce serait l’écriture d’un journal.
La relation « one to many », là ce serait un blog.
La relation « many to many » et là, ce serait le forum. L’informatique, dans ce cas, doit faire des entourloupes pour s’en sortir en prenant des interfaces. C’est le plus mauvais cas.

 Je ne sais si je réponds à tout, mais revenez dans le cas contraire.

Amicalement.
 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe