Le péripate Le péripate 28 juillet 2010 12:02

Mais oui, Lisa. Je me suis senti morveux, un vieux côté parano. Mais ça ne répond pas à mon interrogation : le même mot utilisé par vous est une profonde réflexion philosophique et par moi, dans le même contexte, une insulte. Ce n’est pas étrange ça, non ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe