Annie 26 août 2010 23:19

Faut-il attendre que les rats bouffent le nez et les oreilles d’un nouveau-né pour s’y intéresser ? et non, je n’héberge chez moi aucun immigré, légal ou non, mais j’espère que je n’attendrai pas de telles extrémités avant d’agir. Par contre il est possible d’exiger au nom de certaines conventions dont la France est signataire des conditions de vie décentes dans les centres de rétention. En soutenant la Cimade par exemple.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe