IRCY 27 août 2010 10:17

@ l’auteur,

Il est certain qu’avec un tel article, qui tente par tous les moyens d’inverser une situation politique qui tourne mal, au grand dam des gouvernants actuels, vous contribuerez à l’amélioration des conditions de vie des Roms en France.

Bien que je trouve votre article beaucoup trop long, ce qui donne une impression de confusion et de lassitude, il est très bien documenté !

Je regrette que vous vous en preniez systématiquement à la gauche et à une certaine catégorie de la population française que vous semblez mépriser, en dénonçant avec force des mesures du passé quand vos propos et l’action du pouvoir ne changent rien à la situation actuelle bien au contraire. Qu’a donc fait la droite pour abroger les mesures que vous déplorez avec « de si lourdes indignations dans vos écrits » ? Si le gouvernement actuel justifie sa politique d’exclusion, voire de bannissement, en se référant à la loi qu’il respecte strictement, l’application de la législation relève avant tout d’une question d’éthique. Or, je me permets de vous renvoyez à un rapport émis par la commission nationale consultative des droits de l’homme, et de le consulter dans son ensemble sur la question des « Roms » :

www.cncdh.fr

on peut y lire que la loi est appliquée de manière discriminatoire et arbitraire à l’encontre des Roms et que, si vous soulignez les remarquables progrès de la communauté tsigane, les atteintes au droit des Roms, dans un pays si soucieux de leur respect, existent bel et bien...

Que le traitement infligé aux Roms relève de la politique de gauche ou de droite, j’estime qu’il est sain, en démocratie, qu’une majorité de français, même ceux que vous taxez de bobos et d’ignorants, s’indignent toujours, plutôt que de se taire et de cautionner ce qu’il se passe, hypocritement, sur leur territoire.

Une tartuffe qui, à vous lire, n’a rien à vous envier...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe