Nethan 30 août 2010 04:08

« Et voici l’opinion américaine se déchainer en deux camps, pour ou contre l’édification d’un lieu de culte musulman à 15 minutes du défunt WTC. Franchement qu’est-ce qu’on en a à faire ? »

Vous sous-estimez considérablement le SYMBOLE que representera une telle installation. Pour les intégristes, ce sera vécu comme une victoire totale de l’opération de 2001, ceci d’autant plus que construire si près de cet acte de destruction est assimilable à de la construction en pays conquis ! Dans l’Histoire, il n’a jamais été rare de détruire des statues et divers symboles pour mettre d’autres plus en rapport avec le nouvel occupant. Bien qu’ici c’est un peu différent, ça risque de motiver de futures attaques car apparement, les résultats sont là.

Même si Obama ne fait que respecter la démocratie, il commet donc ici une erreur de taille, car ça va motiver les intégristes du coup. D’ailleurs des musulmans modérés n’étaient pas pour cette installation...

Pour le reste, c’est l’habitude divergence d’intêret et de culture. La liberté est si maladive chez eux qu’ils refuseraient bien l’assurance maladie, alors qu’Adam Smith aurait sûrement été d’accord, la santé n’étant pas finançable entièrement par les entreprises qui les emploient ou l’individu même, et donc l’Etat doit prendre le relai pour garantir des travailleurs apte au service... C’est d’ailleurs curieux cela, qu’un pays libéral renie le libéralisme, mais vu qu’ils sont ultra-libéraux, c’est ce qui explique pourquoi Obama est vu comme un socialiste.

Le reste s’explique de la même façon : ultra-libéralisme contre libéralisme.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe