mojo mojo 31 août 2010 12:02

Hé oui, tout va mal à l’UMP.

Conséquences du fonctionnement totalitaire du plus grand parti de la droite Française, il se voit contraint de subir l’injonction de Sarkozy à payer des somme gigantesques à ses adversaire politiques (sur la caisse des cotisations de généreux donateurs et de militants de base), pour des fautes lourdes commises par son prédécesseur.

On comprend que tout cela commence à indisposer sérieusement les sympathisants de la majorité présidentielle.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe