Citoyen 5 septembre 2010 09:35

A la lecture de votre article, et de ceux d’Emile Wolf et de Jowurz, le mal-fondé de l’intervention de l’UMP dans cette affaire paraît évident. De surcroît, c’est l’Etat qui va payer pour une large partie.

Pareil pour l’abandon des poursuites pénales par la Mairie de Paris.

Et que penser de la « transaction Juppé » déjà réalisée ?

Malheureusement, on dirait que la plupart des élus à la Mairie de Paris se fichent éperdument de ces considérations. De nos jours, la politique est devenue une question de lobbying et de carrières.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe