manusan 2 septembre 2010 15:21

Non, la lapidation, la vraie, est une mise à mort dans des conditions semble-t-il effroyables.

Ha bon, vous en douter ? Si vous ajouter un zeste de conditionnel face à cette horreur, j’en déduis que vous cautionner, sans l’avouer explicitement, cette pratique.

La pensée de l’article et de l’auteur est dévoilée dans cette simple phrase.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe