liberateur 24 septembre 2010 14:21

Nonles manifs servent toujours à quelque chose, même si la fatalité de la loi l’emporte, elles démontrent que la rue et le peuple existent et pèsent en nombre. Ce sont des banalités, mais quand on sait que la grève coute de l’argent aux grévistes, celà démontre la puissance de la contestation.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe