frugeky 8 octobre 2010 10:57

Ouais, beau-frère de Bolloré (celui qui « prête » son yacht à sarko pour qu’il se repose et fête son élection), président du groupe UMP au sénat, habitué des prétoires pour corruption, toujours innocenté. 


Pressenti dans le gouvernement à venir ce grand carnassier au sourire de requin est la jonction idéale avec l’extrême droite dont il fit partie en tant que fondateur d’occident.

Allez, pour le plaisir, quelques extraits d’une Histoire secrète du patronat, éd La découverte :

« [...]la CGE s’associe à Gérard Longuet pour racheter puis revendre Radio Nostalgie entre 1989 et 1991. L’ancien ministre réalise une importante plus-value dans l’opération : ayant investi 150 000 francs il en retire 2.35 millions de francs. » Ca c’est pour le côté « c’est pas parce que je suis le beau-frère de Bolloré... »

« L’ancien ministre, aujourd’hui sénateur de la Meuse et président du groupe UMP, est soupçonné d’avoir ordonné à la Signalisation, filiale de l’entreprise publique CGCT, de verser une commission de 16 millions de francs à un de ses proches en 1987... »

Il y en a encore beaucoup dans ce livre que je vous recommande chaudement...
 Ca va nous faire un beau ministre...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe