NeverMore 1er octobre 2010 11:13

L’auteur fait semblant de ne pas voir que l’histoire est une continuité.

Il n’y a pas de plagiat, seulement des références ;, mais tout n’a pas la même valeur.

Pour faire simple, l’ancien testament est censé être une histoire (l’histoire de l’époque, évidemment romancée), la vie et la parole de Jésus sont censées être des exemples (avec des références au passé sans dénigrement ni approbation, ce n’était pas le sujet). Le Coran est censé être la parole de dieu, qui réécrit l’histoire et renie l’exemplarité.

Ainsi de mon point de vue, le Coran, ce n’est pas un plagiat, mais un détournement, une manipulation à but utilitaire.

Ceci explique entre autres son ancrage dans une « culture » désormais dépassée et son durcissement progressif en fonction du temps et des besoins circonstanciels.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe