dupont dupont 1er octobre 2010 12:11

Et si on remplace « bon Français » par « citoyen » (sans le qualificatif -bon- qui devient alors superfétatoire), ça pue moins là ?
Donc, un citoyen qui comme tel respecte les lois, ses compatriotes, la démocratie, les us et coutumes du pays d’accueil sans chercher à imposer les siens par tous les moyens : c’est plus clair là ?
Mais effectivement, ça n’empêche pas de parler du chômage, de la santé, de la crise et de tout ce qui ne va pas.
Parler d’un problème pour faire oublier les autres, c’est pas bien. Parler de plusieurs problèmes pour ne pas aborder celui qui dérange, c’est pas mieux.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe