jcn 2 novembre 2010 23:39

bof ... faudra que je réécoute ... mais franchement ... j’ai juste souri de temps en temps.

je crois que je suis définitivement passé du côté de « celui dont on ne doit pas prononcer le nom » à qui on a donné la liberté de jouer dans un autobus dans les localités bien-pensantes où on lui interdit l’accès aux salles de spectacles ...

cordialement

jcn


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe