bartelby 24 novembre 2010 20:29

Pour ce qui est de l’économie. La crise de la dette grec est belle et bien une crise de dette public. Cette dette s’est construite car ils ont pu emprunter aux taux européens. C’est cette décorrélation du taux d’emprunt et de l’état de l’économie réelle des pays. Pour que cela fonctionne, il faudrait avoir des économies bien moins hétérogènes pour que cela fonctionne.


Ensuite pour ce qu’on doit à l’UE, si vous pensez aux diverses subventions je tiens à rappeler que la France est depuis le début l’un des contributeurs nets de cette institution.


A titre d’exemple en 2008, la France donna 18 milliards à l’UE pour n’en recevoir que 12 sous forme de subventions divers et variées.


De plus, globalement l’Europe n’est pas avantageuse économiquement pour ses membres. J’en veux pour preuve son taux de croissance, qui est la plus faible du monde depuis plus de quinze ans !!!


Enfin, pour ce qui est des casseroles que traînent mr Pasqua et Longuet. Est-ce que dans l’une de ses affaires apparaît le nom de mr Asselineau ? Était-il un collaborateur de l’un de ces deux personnages aux moments des faits qui leurs sont reprochés ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe