Morpheus Morpheus 24 novembre 2010 18:31

Cher Monsieur Asselineau,

Je vous remercie pour cette information et votre traduction de cet article intéressant et sans concession.

Je partage avec vous cette analyse que nous sommes constamment trompé par les médias traditionnels, et pas seulement en France (même si le cas Français devient particulièrement inquiétant, et ce n’est certes pas feu Maurice Joly qui contredirait cette appréciation s’il voyait où en est la France aujourd’hui).

Je partage également votre critique à l’égard de cette Union Européenne liberticide, prédatrice et félonne, qui spolie les droits et les libertés chèrement acquis par nos pères, grand-pères et ancêtres.

Pensez-vous, comme moi, que la mise sous tutelle de la monnaie Européenne par une BCE entièrement privatisée (plus drastiquement encore, peut-être, que le dollar US par la FED) - et dont on ne sait exactement quels sont les organismes bancaires qui la contrôle - relève d’une haute trahison de la part des dirigeants des pays de la zone Euro ?

Simple citoyen, je suis révolté par cette spoliation et la dictature bancaire internationale qui nous mène, par l’entremise de l’U.E., vers un Nouvel Ordre Mondial dont je ne veux pas !

Pensez-vous, comme moi, que ce qu’écrivait Aldous Huxley en 1958 dans son essais « Retour au meilleur des mondes » - et que je cite si dessous - est devenu une triste et inacceptable réalité ?

«  (...) par le moyen de méthodes toujours plus efficaces de manipulation mentale, les démocraties changeront de nature. Les vieilles formes pittoresques - élections, parlements, hautes cours de justice - demeureront, mais la substance sous-jacente sera une nouvelle forme de totalitarisme « non violent ». Toutes les appellations traditionnelles, tous les slogans consacrés, resteront exactement ce qu’ils étaient aux bons vieux temps. La démocratie et la liberté seront les thèmes de toutes les émissions (...) et de tous les éditoriaux, mais (...) l’oligarchie au pouvoir et son élite hautement qualifiée de soldats, de policiers, de fabricants de pensée, de manipulateurs mentaux, mènera tout et tout le monde comme bon lui semblera. »

Très attaché aux valeurs démocratiques, je crains fort que nous ne vivions déjà - et depuis un temps certain ! - dans un substitut, un substrat de démocratie. Je crains que la solution ne puisse se trouver dans les urnes. Je crains que les dès soient depuis longtemps pipés et que l’on se joue de nous dans quelques cénacles autorisés et très fermés, tel les dîners du Siècle, le groupe Bilderberg, la Commission Trilatérale, le CFR ou la Société du Mont-Pélerin.

Où est cette démocratie que l’on nous vente tellement depuis si longtemps ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe